Budget 2016, ambition et responsabilité

Le Conseil municipal a voté le 11 février dernier le budget de la commune qui s’élève à 53,7 millions d’euros. L’élaboration de ce budget a été réalisée dans un contexte économique national très difficile. En l’absence de croissance économique, les finances de la commune subissent depuis 3 ans un plan de réduction mécanique des dotations de l’Etat et ceci, sans aucun discernement.

Le montant de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), qui représente la principale dotation de l’Etat aux communes, est ainsi en forte baisse : Herblay perdra encore cette année quelque 700 000 euros par rapport à 2015. Entre 2013 et 2016, la DGF aura ainsi baissé de 40%.

Compte tenu de ce contexte financier contraint, le maintien du dynamisme de notre territoire, sans sollicitation supplémentaire du contribuable herblaysien, passe nécessairement par un plan d’économies. Cette démarche de sobriété permet d’optimiser le budget de fonctionnement sans remettre en cause la qualité du service rendu aux habitants de notre commune.

Le budget 2016 en bref

53,7 millions d’euros c'est le budget global 2016

dont :

  • 41,4 millions d’euros de dépenses pour le fonctionnement des différents services publics à la charge de la ville
  • 12,3 millions d’euros de dépenses d’investissement pour l’entretien des équipements publics, de nouveaux aménagements, l’achat de matériel et le remboursement de la dette.

Sement pour l’entretien des équipements publics, de nouveaux aménagements, l’achat de matériel et le remboursement de la dette.

Un plan d’économie sans précédent

Compte tenu des perspectives financières et afin de préserver les équilibres financiers futurs, l’effort important de réduction des dépenses réalisé par la Ville sera amplifié sur les prochaines années.

Depuis un an, l’ensemble des coûts des services publics est analysé et décortiqué dans le cadre de commissions budgétaires afin de trouver des économies qui permettent d’équilibrer le budget de la collectivité sans remettre en cause les fondements et la qualité du service public.

La maîtrise de la masse salariale est un élément essentiel dans l'équilibre du budget. Cette maîtrise passe par différents moyens :

  • réduire le coût des heures supplémentaires (50 000 € d’économies), sachant que les acquis statutaires des agents seront maintenus et qu’un effort particulier sera fait sur la formation professionnelle
  • adapter les procédures de travail et réorganiser les services pour moins de complexité et plus de lisibilité pour les Herblaysiens
  • dématérialiser les procédures et développer des services en ligne. L’ouverture en novembre dernier de l’Espace famille sur le nouveau site internet de la commune illustre parfaitement cette nouvelle dynamique

Des économies visibles

  • 800 000 € liés au transfert à la communauté d’agglomération de l’éclairage public, du Citébus et du Parc relais
  • 70 000 € grâce au renouvellement des marchés publics et à la renégociation des contrats en cours :
  • contrats d’assurance (- 20 000 €)
  • contrat de nettoyage des voiries (- 30 000 €)
  • contrat de fourniture des produits d’entretien pour le nettoyage des locaux de la commune (- 10 000 €)
  • contrat pour la location des vêtements de travail (- 10 000 €)
  • 10% sur la flotte automobile
  • 70 000 € grâce à la reprise en gestion directe de la résidence les Erables réduisant le coût du loyer
  • 30 000 € liés au non renouvellement du Trophée des Mousquetaires
  • 35 000 € sur les frais liés aux vœux à la population (réaffectés au recrutement d’un policier municipal)
  • 27 000 € grâce à l'adoption d’un nouveau calendrier de fleurissement pour en limiter le coût
  • 35 000 € sur les frais de communication
  • 5 000 € grâce à l'optimisation de la documentation interne
  • 6 000 € sur la réduction de la flotte de téléphones mobiles et le renégociation des abonnements
  • 10 000 € suite au déploiement de la fibre sur le territoire, la commune bénéficie de propositions beaucoup plus avantageuses. Baisse des coûts d’abonnement liée à la fibre

Enfin, la cession programmée d’une partie du patrimoine de la collectivité permettra une réduction significative des assurances, entretien courant et consommation d’énergie.

Pour autant, le budget alloué aux associations est cette année en légère augmentation. Pour soutenir l’activité des associations, qui jouent un rôle déterminant dans l’animation, la cohésion sociale et la solidarité, une enveloppe de 540 000 € est prévue.

Une fiscalité modérée

Depuis 1996, la ville a opté pour une maîtrise de sa fiscalité locale pour ne pas faire peser sur les familles de la commune une charge trop importante. Cette année encore, les taux communaux n'augmenteront pas. Herblay reste en dessous de la moyenne des villes de la même taille.

Le "cercle vertueux" du désendettement

La Ville s’attache à financer les dépenses d’investissement de manière équilibrée, grâce à un endettement maîtrisé, des cessions foncières et à un autofinancement élevé. Cette évolution est le signe d’une gestion rigoureuse.

La commune maîtrise son endettement pour garder intactes ses marges de manœuvre financière et sa solvabilité. Chaque année, la Ville rembourse 3,8 millions d’euros pour se désendetter. Résultat, la dette de la Ville s’établit à 44,2 millions d’euros fin 2015, contre 58 millions en 2010. L’endettement a encore diminué en 2015 pour la 5e année consécutive, ce qui représente en moyenne une baisse de 4,8% par an.

Le montant des intérêts versés aux banques a été maintenu autour de 2 millions d’euros.

Ces chiffres légitiment la stratégie de gestion active de la dette suivie depuis plusieurs années autour de trois axes :

  • La diversification des sources de financement pour bénéficier de la concurrence entre les partenaires financiers ;
  • La renégociation régulière des emprunts pour adosser les conditions financières aux évolutions observées sur les marchés ;
  • Des arbitrages réguliers entre les différents types de taux pour limiter les risques financiers.

Une fiscalité modérée

Depuis 1996, la ville a opté pour une maîtrise de sa fiscalité locale pour ne pas faire peser sur les familles de la commune une charge trop importante. Cette année encore, les taux communaux n'augmenteront pas. Herblay reste en dessous de la moyenne des villes de la même taille.

Copyright © 2017 Ville d'Herblay - Mentions légales - Conception/réalisation : Bwat.fr