Spectacles • Opéra

Chimène ou le Cid

Le samedi 25 mars 2017

20h 01 30 40 48 51

de 13 à 27€ Billetterie

Théatre Roger Barat Herblay

d’Antonio Sacchini

Chimène ou le Cid

Tragédie lyrique en trois actes d’Antonio Sacchini (1730-1786) sur un livret de Nicolas-François Guillard (1752-1814)
d’après la tragédie Le Cid (1637) de Pierre Corneille (1606-1684)

Création au Théâtre de la Cour à Fontainebleau le 18 novembre 1783


mise en scène : Sandrine Anglade
direction musicale : Julien Chauvin
orchestre : Le Concert de la Loge

direction artistique Arcal : Arcal - Catherine Kollen
direction artistique CMBV : Benoît Dratwicki
partition : Centre de musique baroque de Versailles
chœur : Les Chantres du CMBV
direction chœur : Olivier Schneebeli
scénographie : Mathias Baudry
lumières : Caty Olive
costumes : Cindy Lombardi
maquillage : Elisa Provin
collaboration dramaturgique : Claude Chestier
collaboration artistique & mouvements : Pascaline Verrier
assistante mise en scène : Marine Bellier-Dézert
chef de chant : Frédéric Rivoal

distribution des chanteurs

Agnieszka Sławińska, soprano : Chimène, amante de Rodrigue
Artavazd Sargsyan, ténor : Rodrigue, Le Cid, gentilhomme castillan
Enrique Sánchez-Ramos, baryton : Le Roi de Castille
Matthieu Lécroart, baryton : Don Diègue, père de Rodrigue
Jérôme Boutillier, baryton : un hérault d’armes
François Joron, taille : Don Sanche, amoureux de Chimène
Eugénie Lefebvre, soprano : une coryphée

Les Chantres du CMBV (12 choristes)
soprano : Anne-Marie Beaudette, Marie Favier, Eugénie Lefebvre
haute-contre : Jean-Sébastien Beauvais, Paul-Antoine Bénos-Djian, Florian Ranc
taille (ténor) : Benjamin Cohen, Edouard Hazebrouck, François Joron
baryton : Lucas Bacro, David Witczak, Vlad Crosman

Concert de la Loge - 23 musiciens

 

Un siècle et demi après la tragédie classique déclamée Le Cid de Corneille (1637) c’est un italien, Antonio Sacchini, appelé à Paris en 1783 par Marie-Antoinette, qui met en musique Chimène ou Le Cid, mêlant les éléments de la tragédie lyrique française à la vivacité italienne.

 

Note sur l’œuvre

« L’œuvre, d’une fluidité rare, alterne avec une grande habileté les récits (systématiquement accompagnés par l’orchestre, qui colore d’une palette infinie les émotions), les duos, les trios et les chœurs. Renouvelant sans cesse la forme des airs, et en créant un fil rouge entre les protagonistes, le chœur et l’orchestre, Sacchini apporte à Paris des procédés de composition modernes et novateurs qui resteront dans les mémoires. »

 Julien Chauvin, direction musicale

 

 

 

 

L’opéra vient aux enfants, une sensibilisation à l’art lyrique soutenue par l’Education nationale

Un projet pédagogique d’envergure auprès des écoles Herblaysiennes : 23 classes concernées, soit près de 600 élèves

 

 

Les intervenants :

Vincent Byrd le Sage, comédien, qui intervient auprès des élèves depuis 4 ans, s’est d’abord attaché à contextualiser l’histoire et les personnages. Mais rapidement, il en vient à l’essentiel, les thèmes qui émergent de l’œuvre de Corneille tels que  l’honneur et place de la femme dans la société.  Autant de sujets qui ont suscité commentaires et interrogations auprès des apprentis mélomanes.

 

Julien Portelli, professeur de musique au conservatoire d’Herblay  travaille avec les élèves sur l’aspect musical de l’œuvre. Le compositeur, l’orchestre, les chanteurs, la musique ;  son matériau est vaste et permet une véritable découverte de l’opéra, sans pour autant en dévoiler tout l’univers.

Le baryton Matthieu Lécroart  s’est prêté au jeu des questions-réponses avec une cinquantaine d’élèves, tant sur l’œuvre elle-même que sur son parcours de chanteur. Et bien sûr, le petit plus ce cette rencontre, l’extrait d’un air interprété rien que pour eux, qui en ont émerveillés plus d’un.

Des échanges riches, qui parfois, peuvent susciter des vocations.

 

Les coulisses du spectacle

Lors d’une visite guidée du théâtre par l’équipe technique et artistique, les élèves pourront découvrir  les coulisses du spectacle. Les loges, la réserve décor, la régie, autant de lieux normalement interdits au public qui font de ce projet, une singularité pédagogique exceptionnelle.

 

Représentations

Le samedi 25 et le lundi 27 mars. Les élèves ont rendez-vous au théâtre Roger Barat, à la rencontre de cet opéra auquel ils sont initiés depuis plusieurs mois.

 

A noter dans vos agendas :

Vernissage de l’exposition « l’Opéra vient aux enfants » vendredi 24 mars au Théâtre Roger Barat. Restitution des travaux artistiques des élèves en lien avec le travail pédagogique sur l’opéra.

 

 

 

 

Copyright © 2017 Ville d'Herblay - Mentions légales - Conception/réalisation : Bwat.fr